Le toit végétal : esthétique, écologique et économique !

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Vous avez probablement déjà vu au moins une fois dans votre vie des toits en ardoise, en chaume, voire même en fibre de verre. Mais avez-vous déjà vu un toit végétal ? Aujourd’hui, on compte plus de 1 million de mètres carrés de toiture végétale en France contre 15 millions en Allemagne. Apprécié pour son caractère naturel et harmonieux, le « toit vert » prend également soin de votre toiture et de la nature !

Un peu d’histoire sur les toits végétalisés

Transformer son toit en espace vert n’est pas une idée datant d’hier. Les Jardins de Babylone, une des sept merveilles du monde, utilisaient déjà cette technique qui existerait depuis le néolithique (-12 500 à -8000 av. J.-C.). De nos jours, c’est principalement dans la culture scandinave et en Islande qu’on la retrouve.

Elle s’est ensuite démocratisée en Allemagne de l’Ouest dans les années 60 ; alors que les réseaux d’égouts se trouvaient saturés à cause de fortes pluies, le pays décida d’encourager les habitants à créer des toits végétalisés afin de limiter le ruissellement !

Les avantages d’un toit vert sont indéniables

75 % des eaux de pluie sont retenues par une telle installation. La végétation protège la toiture des intempéries, mais aussi de la poussière, ce qui prolonge considérablement sa durée de vie. Un toit végétalisé est également un excellent isolant thermique et acoustique (jusqu’à 50 db !), et participe à la biodiversité et à la réduction de gaz à effet de serre.

Sans oublier, qu’il offre à n’importe quel bâtiment l’aspect esthétique et naturel d’un jardin !

Techniques et conditions pour un toit végétal

Selon l’élément porteur de votre toit, vous pourrez appliquer de plus ou moins lourdes charges, et par conséquent une végétation plus ou moins dense. Des matériaux essentiels tels qu’une couche isolante, un revêtement d’étanchéité et couche de drainage sont indispensables à la mise en place de votre toit vert.

Un avis technique délivré par la CSTB, une certification au feu M1 et le respect des normes DTU série 43 sont également nécessaires afin de mener à bien votre projet.

Encore méconnu, il existe même des aides délivrées par certaines collectivités ! Le Conseil Régional d’île de France peut par exemple subventionner la création de toit végétal à hauteur de 45 € par mètre carré ! Alors, prêt à se mettre au vert ?

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *